a
HomePolitiqueAudition du Maurice Kamto: retour sur la journée du 5 mars

Audition du Maurice Kamto: retour sur la journée du 5 mars

Audition du Maurice Kamto: retour sur la journée du 5 mars

Audition du Maurice Kamto: retour sur la journée du 5 mars

En attendant la décision de cette juridiction sur sa compétence à juger les civils, le président du Mrc a été interrogé hier en présence de ses avocats.

Maurice Kamto était convoqué ce 5 mars 2019 au tribunal militaire de Yaoundé dans le cadre de la procédure ayant conduit à son inculpation et à sa mise en détention à la prison principale de Yaoundé depuis deux semaines. L’avis d’interrogatoire lui a été notifié la semaine dernière lors d’une première audition. Après plus de deux heures d’audition Maurice Kamto été ramené à la prison principale de Yaoundé.

La semaine dernière, les avocats de Maurice Kamto ont récusé la compétence du tribunal militaire à juger des civils. Lors de son interrogatoire hier, le président du Mrc a, une fois de plus affirmé qu’il ne reconnaissait pas la compétence de cette juridiction à juger des civils. Alors que les magistrats du tribunal militaire se disent compétents pour juger toutes ces personnes. Ce 7 mars 2019, Maurice Kamto et ses coaccusés seront de nouveau au tribunal de grande instance du Mfoundi dans le cadre de leur procédure en habeas corpus.

Les leaders du Mrc sont poursuivis pour : attroupement, insurrection, trouble à l’ordre public et hostilité à la patrie. Dans le cadre des manifestations pacifiques organisées le 26 janvier dernier, 151 militants du Mrc ont été inculpés devant le tribunal militaire de Yaoundé alors que 15 personnes ont été inculpées en flagrant délit au tribunal de première instance de Yaoundé Centre administratif.

A ce jour 144 militants du Mrc sont en détention à la prison centrale et principale de Yaoundé. La semaine dernière Michelle Ndoki, la vice-présidente des femmes du Mrc dans a également été interpellée. Elle reste toujours en garde à vue au Groupement spécial d’Opération (Gso). La semaine dernière, le Barreau a exigé la libération immédiate de cet avocat. Le 4 mars 2019, le bâtonnier est allé au Gso rendre visite à Michelle Ndoki

Source: Le jour N°2885

Source: cameroon-news.net

Share With:
Rate This Article

Site d'actualité camerounaise. Actualité camerounaise, africaine et internationale.

[email protected]

No Comments

Leave A Comment