a
HomeInternationalKamtogate: Calixte Beyala répond au diplomate américain Tibor Nagy, voici les détails!

Kamtogate: Calixte Beyala répond au diplomate américain Tibor Nagy, voici les détails!

Kamtogate: Calixte Beyala répond au diplomate américain Tibor Nagy, voici les détails!

Kamtogate: Calixte Beyala répond au diplomate américain Tibor Nagy, voici les détails!

C’est en réaction à la sortie du Secrétaire d’Etat adjoint des États-Unis, chargé des affaires africaines, qui a publiquement critiqué le gouvernement camerounais dans sa gestion de la crise anglophone et l’incarcération de Maurice Kamto.

«Le Cameroun n’est pas une sous-préfecture des USA et n’a aucun ordre à recevoir de ce pays esclavagiste». C’est le message posté par Calixte Beyala sur sa page Facebook le 5 mars 2019. Une réaction vive pour protester contre la sortie médiatique de Tibor Nagy.

En tournée africaine, le Secrétaire d’Etat adjoint des Etats-Unis, chargé de l’Afrique, a dans une interview accordée à RFI (Radio France Internationale) le 4 mars, critiqué la politique du gouvernement dans la gestion de la crise anglophone. En soutenant que les pouvoirs publics camerounais sous-estiment ladite crise, le diplomate a indiqué qu’il incitera «les autorités camerounaises à être plus sérieuses dans leur gestion de la crise anglophone».

En outre, Tibor Nagy a affirmé qu’«il serait très sage de libérer» Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), qui est incarcéré à la prison de Kondengui avec plus d’une centaine de ses partisans.

Selon l’envoyé de Washington, l’arrestation de Maurice Kamto est perçue comme ayant un rapport avec ses activités politiques. «Cela est inacceptable», martèle-t-il.

A Yaoundé, cette sortie passe mal. Dans un communiqué signé le 5 mars, le porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi a déclaré que «le gouvernement camerounais regrette vivement ces propos qui, non seulement, dénotent une méconnaissance des enjeux… mais aussi, trahissent une grave velléité d’immixtion à peine voilée et inadmissible, dans les affaires intérieures du Cameroun».

Source: cameroon-info.net

Source: cameroon-news.net

Share With:
Rate This Article

Site d'actualité camerounaise. Actualité camerounaise, africaine et internationale.

[email protected]

No Comments

Leave A Comment