a
HomeAutresActualitésCameroun: Prooftag-Catis est le nouvel opérateur chargé de la sécurisation des vignettes des visites techniques automobile

Cameroun: Prooftag-Catis est le nouvel opérateur chargé de la sécurisation des vignettes des visites techniques automobile

Cameroun: Prooftag-Catis est le nouvel opérateur chargé de la sécurisation des vignettes des visites techniques automobile

Cameroun: Prooftag-Catis est le nouvel opérateur chargé de la sécurisation des vignettes des visites techniques automobile

Le nouvel opérateur propose un outil innovant qui permettra entre autres d’interconnecter tous les centres de visites techniques au ministère des Transports.

La société Prooftag-Catis est le nouvel opérateur qui sera chargé de la sécurisation des vignettes des visites techniques automobile sur l’étendue du territoire. L’opérateur a été présenté le 1er mars au cours d’une concertation entre le ministre des Transports, Ernest Massena Ngalle Bibehe et les promoteurs des centres de contrôle technique à Yaoundé.

Ce n’est pas un hasard si la société Prooftag-Catis a été choisie. Selon le ministre des Transports, «le système qu’il propose va interconnecter tous les centres de visites techniques au ministère. Il veillera à l’amélioration de la qualité de contrôle technique et la vérification de l’effectivité desdites opérations», peut-on lire dans les colonnes du quotidien Cameroon Tribune édition du 05 mars 2019.

Le directeur général de Prooftag-Catis, Clément Kaiser n’a pas manqué d’énumérer les points positifs du système. «Chaque vignette automobile va devenir unique et impossible à dupliquer. Cette vignette va pouvoir être contrôlée n’importe où sur le territoire à l’aide de Smartphone et de lecteur qu’on mettra à disposition», a-t-il indiqué.

Autre point positif, «l’accès aux informations qui ont permis de délivrer ce contrôle technique ». Au-delà de cette sécurisation physique, « une solution informatique a également été déployée et permettra de tracer toutes les opérations qui ont lieu», écrit le journal.

Toutefois, Clément Kaiser rassure, «il ne s’agit pas pour la société de se substituer aux centres de contrôles techniques ou de travailler contre, mais plutôt d’apporter de la transparence et de la visibilité sur ce qui se fait actuellement».

Le choix de ce nouvel opérateur a été fait «au terme de l’examen des différents rapports d’audits des centres de contrôle technique automobile, analyses effectuées par les services techniques du ministère des Transports, un constat fait état d’une activité de contrôle technique sujette à de nombreux dysfonctionnements, manquements et insuffisances. Notamment dans l’émission frauduleuse des vignettes de visite technique automobile, de trafic ainsi que de contrefaçon desdits documents», rappelle le journal.

L’année dernière, «6000 personnes sont mortes au Cameroun des suites d’accidents de la circulation… En dehors de pertes en vie humaine, l’on note  sur le plan économique un manque à gagner dans les caisses de l’Etat de près d’un milliard de F par an».

Source: actucameroun.com

Share With:
Rate This Article

Site d'actualité camerounaise. Actualité camerounaise, africaine et internationale.

[email protected]

No Comments

Leave A Comment