a
HomeSociétéMagloire Mbarga Atangana suspend l’augmentation des prix de la bière, voici les détails!

Magloire Mbarga Atangana suspend l’augmentation des prix de la bière, voici les détails!

Magloire Mbarga Atangana suspend l’augmentation des prix de la bière, voici les détails!

Magloire Mbarga Atangana suspend l’augmentation des prix de la bière, voici les détails!

Le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a suspendu une décision récente, sur l’augmentation de 50 francs des prix de la bière. La décision a été prise aujourd’hui à Yaoundé, lors d’une réunion convoquée dans la salle de conférence du ministre avec des producteurs, des fournisseurs et un groupe de défense des droits des consommateurs. Cependant, les parties prenantes ont décidé de se concerter et de proposer un prix définitif après deux jours.

Lors de la réunion d’aujourd’hui, le ministre a déclaré qu’il était possible pour les brasseries d’absorber les dispositions du nouveau système fiscal sans impliquer nécessairement les consommateurs. Selon lui, suite à cette même loi, l’augmentation du prix des boissons devrait être au maximum de 35 francs.

Quelques semaines après que le gouvernement ait déclaré qu’il n’y aurait pas d’augmentation cette année, les consommateurs ont été choqués par l’annonce d’une décision contraire des fabricants de brasseries. En janvier, le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atanagana, avait rejeté les craintes d’une augmentation des prix de la bière et des produits de base au Cameroun. Le même mois, une réunion convoquée par le ministre avec des entreprises brassicoles a abouti à la décision de ne pas augmenter les prix. Cette décision était toutefois de nature à refroidir les esprits à cette époque, car la hausse du prix de la bière n’a pas seulement augmenté de 15 francs, Selon des rumeurs plus anciennes, mais à 50 fr.Certains fournisseurs vendent même une bouteille de bière aujourd’hui, avec un supplément de 100 francs.

La nécessité d’augmenter les prix de la bière découle de la loi de finances pour 2019, qui prévoit de nouvelles mesures fiscales relatives au calcul des droits d’accise. Les taxes d’impact financier, combinées à d’autres taxes telles que la TVA (19,25%) et la retenue à la source de 2,2% ont un impact total moyen. Avec ce fardeau, l’Association des producteurs d’alcool du Cameroun (CAPA) a adressé une lettre ouverte au ministre des Finances dans laquelle il était indiqué que, afin de garantir l’équilibre financier des producteurs, une augmentation moyenne de 100 FS à 150 FS par bouteille devrait être mise en œuvre.

Source: camerounweb.com/cameroon-info.net

Source: cameroon-news.net

Share With:
Rate This Article

Site d'actualité camerounaise. Actualité camerounaise, africaine et internationale.

[email protected]

No Comments

Leave A Comment