a
HomeSociétéJournée internationale de la femme 2019 : diriez-vous cela à un homme ?

Journée internationale de la femme 2019 : diriez-vous cela à un homme ?

Journée internationale de la femme 2019 : diriez-vous cela à un homme ?

Journée internationale de la femme 2019 : diriez-vous cela à un homme ?

Ces femmes de premier plan témoignent avoir déjà entendu des réflexions du simple fait qu’elles étaient du sexe féminin. Elles ont partagé leurs expériences sur Twitter avec le hashtag #IfIWasAMan.

Athlètes, chirurgiennes, entrepreneuses technologiques, ministres, professeures de yoga et cadres supérieurs : ces femmes ont été des pionnières dans leur domaine.

Toutes disent avoir subi des réflexions “choquantes” du fait de leur statut de femme. Elles sont convaincues qu’elles ne les auraient pas entendues si elles avaient été des hommes.

Le mari d’une femme battue condamné

Elles partagent leurs expériences sous le hashtag #IfIWasAMan :

Neema Kaseje, chirurgienne Kenyane

Neema KasejeChirurgienne et directrice fondateur d’un Groupe de recherche sur les systèmes chirurgicaux, basé à Kisumu, au Kenya et à Genève, en Suisse :

“Nous attendons le chirurgien” et je suis obligée de les informer que je suis le chirurgien.”

Soledad Núñez, ancienne ministre du Logement du Paraguay

Soledad Núñez Ancienne ministre du Logement du Paraguay, femme politique et ingénieure :

“Vous êtes un petit mouton blanc, qu’allez-vous faire en politique ? Les loups vont vous manger”. C’était lors de ma première entrevue avec les médias après avoir été nommée ministre du Logement à l’âge de 31 ans.”

Kendal Parmar, entrepreneuse dans la Tech

Kendal ParmarFondatrice de la société technologique londonienne Untapped :

“Cinq enfants et une entreprise de technologie. Tu es courageuse !” Est-ce que l’implication derrière le mot “courageuse” signifie que je suis probablement stupide ou en dehors de mon élément ?”

L’athlète Susie Rodgers
Susie Rodgers, membre de l’Ordre de l’Empire BritanniqueNageuse paralympique britannique :

“Il est difficile de travailler avec moi parce que je pose beaucoup de questions.”


Maoi Arroyo, entrepreneuse

Maoi ArroyoLeader International du Foreign and Commonwealth Office (FCO) britannique, entrepreneuse en série, investisseuse à impact social et éducatrice à Manille, Philippines :

“C’est très ambitieux. Je suppose que tu n’as pas l’intention de fonder une famille.”

Lisa MacCallumest une dirigeante d’entreprise et une stratègiste en marque qui a été vice-présidente de Nike pour l’accèssibilité au sport
Lisa MacCallum Fondatrice d’Inspired Companies et ancienne cadre de Nike, basée en Australie :

” Pourriez-vous représenter l’entreprise lors d’un concours de beauté ?”


Ayla Majid, experte financière pakistanaise

Ayla MajidExperte financière pakistanaise et directrice générale des services consultatifs financiers chez Khalid Majid Rehman :

Pendant une interview télévisée : “Pourriez-vous rester un peu plus longtemps, s’il vous plaît ? Les audiences augmentent.”

Karen Blackett, une experte en publicité et communication

Karen Blackett, membre de l’Ordre de l’Empire BritanniquePrésidente de MediaCom UK et directrice nationale de WPP UK :

“Votre CV est fantastique, mais il semble que ce que vous avez accompli a été à votre avantage plutôt qu’à celui de l’entreprise…”

Nino Zambakhidze a créé plusieurs sociétés en Géorgie pour améliorer le commerce et la distribution de produits agricoles
Nino Zambakhidze Experte en agriculture, commerce et distribution, fondatrice de Georgian Business Zone et de l’association des agriculteurs de Georgie, entre autres entreprises :

“Ta beauté est ton cerveau,” ou même, “Tu es une briseuse de stéréotypes.”
Belinda Parmar, est une militante contre la dépendance à la technologie et PDG de The Empathy Business
Belinda Parmar,membre de l’Ordre de l’Empire BritanniqueEntrepreneuse dans la Tech et PDG de The Empathy Business :

“Belinda est confiante… parfois trop sûre d’elle”. Je n’ai jamais entendu parler d’un homme décrit comme ‘trop sûr de lui’.”


Husna Lawson, consultante en gestion et sécurité de l’information bangladaise

Husna Lawson Consultante en gestion et sécurité de l’information bangladaise :

“Wow, vous avez très bien compris ce concept de cybersécurité. J’oublie toujours que vous avez étudié la cryptographie”, ou peut-être la fois où on m’a dit “Vous êtes trop coopérative. Pour avoir un impact, il faut être beaucoup plus agressive !”


Andrea Cooper, Directrice de la stratégie et professeur de yoga

Andrea Cooper Directrice de la stratégie et professeure de yoga, basée au Royaume-Uni :

“Je suis toujours frappée quand les hommes décrivent les femmes comme des ‘forces de la nature’. Un jour, j’ai demandé à un homme s’il avait déjà décrit un autre homme de cette façon, et il m’a répondu : ‘Errr, je ne pense pas, non…’”

Source: BBC

Source: cameroon-news.net

Share With:
Rate This Article

Site d'actualité camerounaise. Actualité camerounaise, africaine et internationale.

[email protected]

No Comments

Leave A Comment