a
HomeSociétéAffaire Mebe Ngo’o: et si Paul Biya déclare ses biens!

Affaire Mebe Ngo’o: et si Paul Biya déclare ses biens!

Affaire Mebe Ngo’o: et si Paul Biya déclare ses biens!

Affaire Mebe Ngo’o: et si Paul Biya déclare ses biens!

Si Paul Biya déclare ses biens, il y ‘aura pas de:

-Scandale MEBE NGO’O ou de spectacle D’EPERVIER sans effets durables pour la gouvernance saine, la maitrise des depenses publiques et donc des finances de l’Etat et contre la corruption : a quoi a t-il servi, par exemple, que l’ancien Dcc, Dgsn, Mindef…humilie en mondovision, deux de ses anciens collègues, Urbain Olanguena et Abah Abah Polycarpe, en 2008, en les faisant filmer dans les cellules infectes de la République, si c’etait pour les retrouver dix ans plus tard au bagne ?

– fournee de hauts dignitaires de l’Etat à Kondengui, prison devenue Gouvernement, Administration annexes, se disputant le statut de 11e region avec la Diaspora : si depuis 1994, année de lancement de la lutte contre la corruption au Cameroun, nous en sommes encore en 2019 à annoncer les prises prochaines d’anciens ministres et D.g dans les serres de l’Epervier et les nasses du TCS, il faut y voir le signe d’un echec significatif.

– de propos saugrenus du patron de la Commission Nationale Anti-Corruption se refugiant dans la prière, alors même que sous ses yeux, l’enrichissement illicite devenu, hélas, sport national, prospere aussi à cause, d’une part, du refus explicite d’appliquer l’article 66 de la Constitution et la loi du 25 avril 2005 sur la déclaration des biens, et d’autre part, du laxisme de l’Administration fiscale et de la Police dans la systématisation des examens de situation financière et patrimoniale des citoyens.

Si la loi était appliquée, l’ancien MINDEF n’aurait pas accumulé, parmi cent choses, autant de véhicules désormais gares au GSO…sans être confronté aux services de contrôle et de verification competents : le Botswana, la Namibie ou les pays scandinaves nous en donnent l’exemple.

Le spectacle c’est bien, mais la déclaration des biens, partant du président jusqu’au plus modeste gestionnaire public c’est mieux !

Journaliste: Abdelaziz Moundé/camerounweb.com

Source: cameroon-news.net

Share With:
Rate This Article

Site d'actualité camerounaise. Actualité camerounaise, africaine et internationale.

[email protected]

No Comments

Leave A Comment