a
HomeAutresActualitésCrise anglophone : les Camerounais de France offrent 8 millions Cfa aux victimes

Crise anglophone : les Camerounais de France offrent 8 millions Cfa aux victimes

Crise anglophone : les Camerounais de France offrent 8 millions Cfa aux victimes

Crise anglophone : les Camerounais de France offrent 8 millions Cfa aux victimes

Deux ONG opérant dans le domaine humanitaire ont bénéficié de ce don remis le samedi 6 avril à Douala.

Près de 75.000 réfugiés au Nigeria, environ 100.000 déplacés internes pour 200.000 personnes vivant dans les brousses …Le nombre de victimes de la crise qui secoue les régions anglophones depuis le mois d’octobre 2016 ne cesse de croître au fil des jours. La crise humanitaire qui en découle l’est tout autant, ce qui ne manque plus d’interpeller les camerounais du monde entier, sensibles à la situation que vivent leurs compatriotes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

C’est le cas des membres du collectif Bonaberi.com, qui ont initié au cours de ces dernières semaines, une opération de crowdfunding, visant à réunir des fonds pour aider les plus nécessiteux. Huit millions de francs ont ainsi été collectés, et remis à deux organismes humanitaires au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée le 6 avril dernier à Douala.

« Il est nécessaire que nos frères de la partie anglophone comprennent qu’ils doivent avoir de l’espoir, et que nous autres issus de la partie francophone du pays, sommes à leur coté et comprenons leur souffrance », a expliqué à cette occasion Loïc Mbouguen, l’un des 4 membres du collectif ayant fait le déplacement de Paris pour remettre la cagnotte de ce crowdfunding aux ONG humanitaires qui opèrent dans la zone de crise.

La somme de 6 millions de francs Cfa a ainsi été remise à la fondation Ayah. Celle-ci, par la voix de son directeur, a assuré que les fonds devraient servir à financer des opérations humanitaires dans la région du Nord-Ouest spécifiquement. « Ce don est très encourageant, car c’est un message fort vis-à-vis des populations qui comprennent qu’elles n’ont pas été abandonnées. C’est un geste qui nous touche profondément », a commenté Ayah Ayah, le responsable de cette ONG.

La cérémonie de remise de fonds a commencé par le respect d’une minute de silence en mémoire de ceux qui ont perdu la vie depuis le début de cette crise. S’en est suivi un échange sur la situation sur le terrain, les besoins humanitaires et les perspectives de collaboration future entre la Fondation Ayah et le collectif Bonaberi.com

Les 2 millions restants ont été remis au responsable du Centre pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique de l’avocat Agbor Balla. Ce dernier pour sa part foi en ce que cet appui permettra de renforcer les capacités d’autonomisation des déplacés de la crise, notamment ceux de la ville de Buea. « Les populations souffrent et sont sérieusement affectées. Ce geste va indéniablement apporter un peu de réconfort à ses hommes et femmes et enfants, victimes collatérales d’un conflit inutile », a affirmé l’avocat Agbor Balla. Il a ajouté que sa vision était non seulement d’aider les victimes en détresse mais de mettre en place des activités durables permettant de générer un peu d’activité pour les sinistrés de cette crise. Tout comme Ayah, il a plaidé pour une collaboration durable entre son ONG et le collectif Bonaberi.com, représentants d’un jour de la diaspora camerounaise et de la solidarité francophones/anglophones.

Satisfaction générale de ces donateurs circonstanciels et des bénéficiaires, qui ont conjointement plaidé pour un « dialogue franc et sincère », entre les différentes parties en conflit afin de mettre fin à la crise.

Source: actucameroun.com

Share With:
Rate This Article

Site d'actualité camerounaise. Actualité camerounaise, africaine et internationale.

[email protected]

No Comments

Leave A Comment