a
HomeAutresActualitésTIC : l’Université de Ngaoundéré dématérialise sa gestion financière

TIC : l’Université de Ngaoundéré dématérialise sa gestion financière

TIC : l’Université de Ngaoundéré dématérialise sa gestion financière

TIC : l’Université de Ngaoundéré dématérialise sa gestion financière

L’institution a présenté le 15 avril 2019, son application mobile, UNFINANCE, développée par un groupe de chercheurs de l’Institut Universitaire des Technologies. Elle permettra d’améliorer la qualité de la gestion des dossiers financiers et des projets engagés par chaque établissement à partir du bureau du recteur.

Avec plus de 25.000 étudiants repartis dans 12 établissements dont 6 facultés et 6 grandes écoles, l’Université de Ngaoundéré fait face aux problèmes de suivi des engagements des dossiers financiers du personnel et des projets en cours.

La gestion des projets est davantage complexifiée par l’extension de l’institution sur 4 sites, Ngaoundéré, Garoua, Meiganga et Bertoua. Elle avait grand besoin de dématérialiser son système de gestion pour une grande flexibilité dans le traitement des dossiers.

UNFINANCE : nouvelle donne de bonne gouvernance

Dans un monde de plus en plus digitalisé, il est de bon pour les administrations de s’arrimer à la donne.

‘’La mise en œuvre de l’application vient répondre à l’interpellation du président de la république dans son adresse à la Nation le 31 décembre 2018 où il appelait l’administration à s’arrimer au numérique dans la gestion des affaires’’, a indiqué le recteur, Professeur Uphie Chinje Melo dans ses propos.

En dehors de la facilitation du contrôle des projets, Unfinance garantit, selon les experts, une fiabilité dans la gestion des projets de toutes sortes à l’Université de Ngaoundéré.

‘’Cette application permet de numériser le budget qui est défini par chaque établissement et de produire tous les états financiers relatifs à la dépense, aux restes à payer, aux recouvrements. Elle permettra aussi de produire l’état de consommation du budget pour toute l’Université pour un programme, un établissement’’, explique Pr. Yenké Blaise Omer, chef de l’équipe de conception de l’application.

Avec cette application, l’administration universitaire est au courant de la ligne d’engagement de budget et de projet dans des délais raisonnables. Ce qui permet d’anticiper sur les manquements constatés.

‘’ Chaque engagement est logé dans la ligne précise pour l’établissement. Moi, le recteur, sur le poste qui est dans mon bureau, à tout moment, je peux vraiment maitriser la situation exacte’’, se réjouit le recteur.

S’il est vrai que l’application opérationnelle depuis janvier 2019 est une innovation qui vient faciliter la gestion, le problème de l’interconnexion des services est une autre paire de manche.

Par Jean BESANE MANGAM à Ngaoundéré | Actucameroun.com

Source: actucameroun.com

Share With:
Rate This Article

Site d'actualité camerounaise. Actualité camerounaise, africaine et internationale.

[email protected]

No Comments

Leave A Comment